Retrouvez ici toutes les actualités du centre de soins de Rosenwiller, ses activités et ses pensionnaires parfois surprenants !

120 noctules communes, parmi les 464 rĂ©cupĂ©rĂ©es le 21 janvier dernier après l’abattage d'un platane Ă  cĂ´tĂ© du Palais de la Musique et des Congrès, ont Ă©tĂ© relâchĂ©es le jeudi 7 mars. Essentiellement nocturnes, elles n’ont pas Ă©tĂ© remises en libertĂ© en journĂ©e : les trappes des caissons oĂą elles avaient Ă©tĂ© installĂ©es n’ont Ă©tĂ© ouvertes qu’à la tombĂ©e de la nuit, pour leur permettre un retour Ă  la vie sauvage dans les meilleures conditions possibles.

La LPO Alsace et le Groupe d’Etude et de Protection des Mammifères d’Alsace (GEPMA) sont intervenus en urgence, ce 21 janvier, pour porter secours aux chauves-souris mises Ă  mal par la destruction de leur gĂ®te d’hibernation : un platane centenaire, abattu dans le cadre du projet d’extension du Palais des Congrès, Ă  Strasbourg.

Dans le cadre du partenariat avec Electricité de Strasbourg, la LPO Alsace a organisé, en présence de la presse, un lâcher de 9 oiseaux. Cette manifestation publique s’est déroulée au cœur d’un milieu particulièrement préservé, le Ried de la Zorn, à Rosenwiller-Dettwiller.

 

Afin de pouvoir accueillir les passereaux dans les meilleures conditions possibles, la LPO Alsace a fait construire un nouveau boxe, à proximité des volières. Entièrement en bois avec une grande ouverture grillagée, ce boxe s’intègre parfaitement aux structures déjà en place et augmente confortablement les capacités d’accueil du centre.

Les 24 et 25 janvier derniers, des représentants de l’ensemble des centres de sauvegarde de la LPO se sont retrouvés au centre de Rosenwiller pour leur rencontre annuelle. Des journées d’échange indispensables pour partager les connaissances, tisser des liens et améliorer le fonctionnement des centres.

 

Le 27 dĂ©cembre dernier, la LPO a Ă©tĂ© appelĂ©e pour sauver une nichĂ©e de 7 canetons, qui venaient d’éclore sur un balcon strasbourgeois, au 8ème Ă©tage ! Cinq d’entre eux ont Ă©tĂ© relâchĂ©s avec la cane colvert sur l’Ill, Ă  proximitĂ© du lieu de naissance,  tandis que les deux autres, trop faibles, ont Ă©tĂ© ramenĂ©s au centre de soins de la LPO Ă  Rosenwiller.