Le centre de soins de Rosenwiller a rĂ©ceptionnĂ©, mi-juillet, un reprĂ©sentant d’une espèce très rare en Alsace : un martinet Ă  ventre blanc. Après 2 mois de prise en charge, le jeune oiseau, arrivĂ© pourtant en mauvais Ă©tat, a pu ĂŞtre relâchĂ©, au cĹ“ur de la seule colonie prĂ©sente dans le Bas-Rhin.

Lorsque les soigneurs ont auscultĂ© ce jeune hĂ©risson Ă  son arrivĂ©e au centre de sauvegarde de la LPO Ă  Rosenwiller, ils ne donnaient pas cher de sa vie : les yeux vitreux, très dĂ©shydratĂ©, de nombreuses plaies et le visage du pauvre animal qui se tordait d’un triste sourire ensanglanté…

 Cas de figure classique traitĂ© par le pĂ´le MĂ©diation Faune Sauvage de la LPO : une rĂ©fection de façade et de toiture est entreprise sur un bâtiment, durant les beaux jours pour profiter de conditions idĂ©ales ; lors des travaux, deux nichĂ©es de martinets, bien cachĂ©es dans les anfractuositĂ©s du toit, sont dĂ©couvertes. Que faire ?

Après avoir passé l’hiver au chaud dans des boxes spécialement aménagés pour l’hibernation, pas moins d'une soixantaine de hérissons a pu retrouver la liberté en ce début de printemps. Lors de leur admission au centre de soins de la LPO à Rosenwiller, certains souffraient de plaies ou étaient très affaiblis par des parasites. D'autres, plus de la moitié, étaient des jeunes de l’année qui n'avaient pas suffisamment de réserves graisseuses pour survivre à l'hiver...

Le 1er mars, un agent de l’Office National des Forêts a rapatrié un chat plutôt spécial au centre de soins : après examen de l'animal, qui avait été percuté par un véhicule, il s’est avéré qu'il s'agissait d'un chat forestier, le premier spécimen du genre recueilli à Rosenwiller !

La Région Grand-Est s’engage auprès des centres de soins pour la préservation de la faune sauvage

 

 

 

Dans l’optique de préserver toujours plus la faune sauvage du Grand-Est, une convention a été signée le 5 octobre 2017 entre la Région Grand-Est et les 4 centres de soins pour la faune sauvage présents sur le territoire :

  • Centre de soins du GORNA (Groupement Ornithologique Nord Alsace) situĂ© Ă  Neuwiller-les-Saverne (67),
  • Centre de soins CSFL (Centre de Soins pour la Faune Lorraine), situĂ© Ă  Valleroy (54),
  • Centre de soins du CRESREL (Centre de REhabilitation et de Sauvegarde REgionaL de la faune sauvage, situĂ© Ă  Soulaines-Dhuys (10),
  • Centre de soins de la LPO Alsace, situĂ© Ă  Rosenwiller (67).

 

 

 

Objectif

Fonctionner en réseau afin d’optimiser la couverture du territoire Grand-Est pour la prise en charge de la faune sauvage en détresse, à travers la définition du périmètre d’intervention de chaque centre, mais aussi la mutualisation des moyens et des savoir-faire.

Aussi, en 2017, afin de faciliter les échanges sur les protocoles de prise en charge des animaux, Mélaine Alcidi et Emilie Dusausoy, soigneuses au centre de Rosenwiller, ont passé une semaine chacune dans le centre de soins du GORNA (Neuwiller-les-Saverne), tandis que Coralie, soigneuse dans ce centre, venait les remplacer. L’occasion de compléter les connaissances, de découvrir un autre fonctionnement, d’échanger sur les protocoles.

 

Le soutien du Conseil RĂ©gional Grand-Est

De son côté, le Conseil Régional Grand-Est s’est engagé à apporter un soutien technique et financier aux quatre centres sur les trois prochaines années. Aussi, ce sont 25 000 € qui sont alloués à chacune des structures via une convention triennale (2017-2019).

A Rosenwiller, cette aide devrait permettre d’investir dans de nouveaux équipements qui font défaut à l’heure actuelle. Parmi les priorités figurent notamment un nouvel ordinateur portable pour la salle de soins afin d’informatiser directement les informations concernant le suivi des animaux, une seconde couveuse réservée cette fois-ci à la prise en charge des jeunes mammifères, un karcher facilitant le nettoyage des box et bassins extérieurs ainsi qu’un grand congélateur bahut pour le stockage de certains aliments.

C'est un bol d’air inestimable pour aider au fonctionnement du centre qui compte habituellement sur l’aide des particuliers (dons financiers et en nature…) et dont les besoins annuels ne font qu’augmenter avec le nombre d’animaux recueillis ! Pour rappel, 2513 animaux ont été recueillis en 2017 au centre de soins LPO Alsace.

Retrouvez ici toutes les actualités du centre de soins de Rosenwiller, ses activités et ses pensionnaires parfois surprenants !

Du début des travaux à l'inauguration finale, que d'étapes à parcourir !