Imprimer

 

 

 

Ouvert en mai 2010, le centre de soins pour la faune sauvage en détresse de Rosenwiller voit chaque année le nombre de ses pensionnaires augmenter de manière conséquente, au point d’atteindre aujourd’hui près de 6 fois le nombre pour lequel il avait été prévu à l’origine. Parallèlement, l’équipe soignante s’étoffe pour pouvoir prendre en charge au mieux les animaux. Une situation qui a conduit le Conseil d’Administration à voter l’agrandissement du centre de soins et la LPO à faire aujourd’hui appel à la générosité de l’ensemble de nos sympathisants.

Des pensionnaires de plus en plus nombreux

Des pensionnaires de plus en plus nombreux (photo LPO France)Des pensionnaires de plus en plus nombreux (photo LPO France)Construit entre 2008 et 2009, le centre de soins de Rosenwiller a été dessiné pour recevoir 500 pensionnaires. Mais dès sa deuxième année d’existence, il recevait le double des animaux prévus, avec 1067 entrées. Un chiffre qui n’a depuis cessé de progresser, avec parfois des arrivées massives d’animaux, comme cet épisode de 2013 durant lequel près de 500 chauves-souris étaient recueillies en une journée suite à l’abattage d’un platane.  

Construction de volières supplémentaires, agrandisse-ment des salles de soins, amélioration des systèmes des relâchers... sont quelques uns des aménagements qui ont été réalisés depuis l’ouverture du centre. Au total, 100 000 € (qui se rajoutent aux 250 000 € qui avaient été nécessaires pour la construction du centre) ont ainsi été investis depuis la création du centre, grâce à nos différents donateurs.

Une équipe soignante en augmentation constante

Avec près de 2900 animaux recueillis en 2018, le nombre de personnes nécessaires à la bonne prise en charge des pensionnaires n’a cessé de progresser. D’une équipe composée d’un responsable et de 15 bénévoles à peine en 2010, elle est aujourd’hui constituée d’une soixantaine de personnes, au statut très varié : bénévoles ponctuels, écovolontaires présents plusieurs jours d’affilés, stagiaires et salariés en contrat aidé sont encadrés par deux permanents de l’association. Tous se relayent 7j/7, 365 jours par an, et représentent la cheville ouvrière du centre.

L’agrandissement du centre de soins : une évolution indispensable

60 bénévoles se relayent au centre - photo LPO Alsace60 bénévoles se relayent au centre - photo LPO AlsaceFace à cette situation, la LPO a reconsidéré la structuration du centre de soins. Proposer des espaces plus spacieux et plus adaptés, respecter au plus près les nouvelles normes de sécurité, accueillir les bénévoles et les salariés dans des conditions plus dignes et plus agréables... Tels sont les enjeux sur lesquels le conseil d’administration s’est appuyé.

Ce nouveau bâtiment, d’une surface d’environ 180 m2, abritera toutes les salles de soins, d’observation et de quarantaine, l’infirmerie ainsi que les bureaux administratifs du centre. Les bâtiments actuellement en place changeront d’usage : la maison sera entièrement dédiée à l’accueil des stagiaires et des éco-volontaires et l’infirmerie sera transformée en lieu de réunion, d’espace repas et de lieu de stockage pour l’ensemble du personnel présent, salariés et bénévoles.

Une vitrine en matière de construction écologique

Le nouveau bâtiment sera construit de la manière la plus écologique possible : conception bio-climatique, utilisation de matériaux naturels et sains, isolation conséquente, récupération d’eau de pluie... pour respecter l’environnement et permettre des économies à moyen terme.

Un dernier défi : réunir 180 000 €

La mise en œuvre de ce projet d’envergure est estimée à 1 100 000 €. Elle n’a pu être envisagée que parce que la LPO a été bénéficiaire de deux legs, d’une valeur totale de 670 000 € (rappelons que le terrain de Rosenwiller nous avait lui aussi été légué dans les années 2000), et qu’elle peut faire un emprunt de 250 000 €.

Il lui reste donc un dernier défi à réaliser : réunir les fonds restants pour équilibrer le budget. la LPO Alsace compte sur l’ensemble de ses membres et de ses sympathisants pour l’aider dans ce projet.

Des résultats révélateurs de l’intérêt du public pour la faune en détresse

L'ensemble des équipes de la LPO seront bientôt réunies sur un même site (photo Christophe Wild)L'ensemble des équipes de la LPO seront bientôt réunies sur un même site (photo Christophe Wild)L’augmentation du nombre d’animaux recueillis relève sans aucun doute de la notoriété grandissante du centre en Alsace et dans les départements limitrophes. Cette activité en hausse confirme également la préoccupation du public vis à vis des animaux sauvages blessés et le rôle essentiel de la LPO en matière de préservation de la faune.

Réunir les équipes de la LPO Alsace

Profitant de l’opportunité d’un chantier aussi imposant, le Conseil d’Administration a également validé la construction d’un étage supplémentaire, destiné celui-ci aux bureaux de toute la LPO Alsace.Les motivations majeures de cette décision ont été le rapprochement des deux équipes et les avantages qui en découlent (partage des compétences, facilité d’échanges, rapidité des prises de décisions, mise en commun du matériel...) et l’économie à moyen terme. La LPO Alsace est en effet locataire à Strasbourg, dans un quartier qui prend de plus en plus de valeur, et dont la pérennité n’est pas assurée. De plus, ces locaux sont sous-dimensionnés par rapport à ses besoins.A Rosenwiller, la LPO est propriétaire du terrain et d’ici une quinzaine d’années, elle aura remboursé le prêt nécessaire à la construction du nouveau bâtiment.

 

Foire aux questions

 

 

 

Pour toute demande d’information complémentaire ou tout don, merci de nous contacter au 03 88 22 07 35 ou d’adresser votre chèque au nom de la LPO Alsace.

 

 

Faire un don à la LPO Alsace contribue à la soutenir activement dans la réalisation de ses missions. Vous pouvez choisir quelle action soutenir, en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Nous rappelons que pour tout don, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts égale à 66 % du montant versé, dans la limite de 20 % du revenu imposable. En versant 100 euros, vous pouvez ainsi déduire jusqu’à 66 euros de vos impôts sur le revenu. A réception de votre versement, la LPO vous délivrera un reçu servant de justificatif que vous devrez joindre à votre déclaration annuelle de revenus.

 


  
 
  
 

 

En savoir plus sur les diverses façons de soutenir la LPO (legs, donation, assurance vie...)