Pour chacun de nous, l’observation naturaliste constitue avant tout un plaisir. Ces moments de bonheur nous appartiennent et chacun est libre d’en rester là !

 

Bruant jaune - Photo Nicolas BuhrelBruant jaune - Photo Nicolas BuhrelPourtant, bien vite, le naturaliste ressent le besoin de partager ses émotions et il rejoint une association spécialisée où il rencontre d’autres passionnés de la faune sauvage. Il comprend aussi que la protection des espèces et des espaces nécessitent beaucoup de connaissances. Sans l’apport du réseau des naturalistes bénévoles, les informations sur la répartition et le statut de la plupart des espèces en seraient encore au stade embryonnaire.

 

La collecte des donnĂ©es est une entreprise Ă  long terme, annĂ©e après annĂ©e. Le statut des espèces est en perpĂ©tuelle Ă©volution. Aussi, est-il indispensable que tous les observateurs transmettent rĂ©gulièrement leurs donnĂ©es, mĂŞme pour des espèces qui paraissent banales. Ceci permet aux associations de dĂ©velopper la connaissance et  d'amĂ©liorer la protection des espèces et des espaces (Les donnĂ©es naturalistes communiquĂ©es Ă  une association appartiennent en copropriĂ©tĂ© Ă  leur auteur et Ă  l’association qui en assure la gestion et la valorisation).

Les données naturalistes sont la richesse des associations. N’hésitez pas à valoriser les vôtres en les transmettant aux associations qui œuvrent pour la protection des espèces et de leurs habitats.

 

A la LPO Alsace, des milliers de données supplémentaires transmises par des bénévoles alimentent chaque année la base informatique. Un patrimoine inestimable qu’il faut continuer à enrichir !


Comment communiquer ses observations

Pour faciliter l'intégration de cette masse considérable de données, il est important que les ornithologues nous transmettent des informations standardisées. Deux procédures sont possibles :

La saisie sur faune-alsace.org

Ce site a été spécialement conçu pour permettre des saisies rapides et précises. Il est très simple d'utilisation et évite des erreurs d'intégration dans une autre base de données : utilisez-le sans modération !

 

Pour accéder au site faune-alsace, cliquer sur l'image

 

En savoir plus sur la base de données faune-alsace

 

 

 

 

Les fiches papier

Pour les personnes ne disposant pas d'Internet, la saisie manuelle reste possible. Il convient alors  d'utiliser une fiche par espèce et par annĂ©e ornithologique ; celle-ci dĂ©bute le 1er novembre d’une annĂ©e et se termine le 31 octobre de l’annĂ©e suivante (dans le souci de ne pas scinder la pĂ©riode d’hivernage en deux).

Il est conseillé de mettre plusieurs observations d’une espèce donnée sur la même fiche, voire d’utiliser le verso si nécessaire, et y faire figurer les informations suivantes : Grive musicienne - Photo Marc SolariGrive musicienne - Photo Marc Solari

  • l’espèce observĂ©e,
  • la date complète de l’observation (jour/mois/annĂ©e),
  • la commune, de prĂ©fĂ©rence en majuscules, suivi du dĂ©partement (surtout pour les communes ayant le mĂŞme nom dans les deux dĂ©partements), et Ă©ventuellement du lieu-dit. A l’exception de certains sommets vosgiens bien connus, il ne faut jamais mentionner de lieu-dit sans prĂ©ciser la commune,
  • l’observation, comprenant le plus de dĂ©tails possible (nombre d’individus, sexe, âge, type de plumage, comportements,...) tout en restant synthĂ©tique,

 

Il peut également être très utile de joindre à sa fiche d’observation une photocopie de carte précisant le lieu exact pour les espèces rares (localisation d’un site de nidification, d’un terrier, etc.).

 

Les fiches devront être envoyées par courrier à la LPO Alsace :

Eric Buchel
Etudes, conservation
Tél. : 03 88 22 07 35
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Télécharger une fiche papier

 


 

La LPO Alsace a publiĂ© avec d'autres associations naturalistes alsaciennes un Aide-mĂ©moire du naturaliste en Alsace : vous y trouverez des informations plus dĂ©taillĂ©es sur la collecte des donnĂ©es naturalistes.
Vous avez également la possibilité de ne télécharger que certaines parties de l'aide-mémoire sur le site internet du GEPMA.


  • l’espèce observĂ©e,
  • la date complète de l’observation (jour/mois/annĂ©e),
  • la commune, de prĂ©fĂ©rence en majuscules, suivi du dĂ©partement (surtout pour les communes ayant le mĂŞme nom dans les deux dĂ©partements), et Ă©ventuellement du lieu-dit. A l’exception de certains sommets vosgiens bien connus, il ne faut jamais mentionner de lieu-dit sans prĂ©ciser la commune,
  • l’observation, comprenant le plus de dĂ©tails possible (nombre d’individus, sexe, âge, type de plumage, comportements,...) tout en restant synthĂ©tique,