Les phénomènes remarquables à observer


…Retour au calendrier

Dortoirs automnaux
Saison : AUTOMNE Activit√© maximale du 15 ao√Ľt au 15 octobre

 

Cliquez sur les photos pour visualiser les fiches des oiseaux

Bergeronnette grise


Pipit farlouse


Hirondelle de fenêtre


Hirondelle rustique


Etourneau sansonnet

Pr√©lude √† la migration,  des rassemblements se produisent au cours de l'√©t√© (apr√®s l'envol des jeunes) chez diverses esp√®ces, en particulier celles qui pr√©sentent des moeurs coloniales. Au fil des jours et des semaines, la taille de ces groupes augmente r√©guli√®rement par arriv√©e constante de nouveaux individus et agglom√©ration de groupes proches.

En journ√©e, les groupes ont tendance √† se fractionner pour la recherche de nourriture. Mais au cr√©puscule, ils convergent tous vers un lieu s√Ľr, situ√© √† l'abri des pr√©dateurs et utilis√© comme site de dortoir nocturne. Ce comportement existe chez plusieurs esp√®ces (bergeronnettes, pipits, fringilles, bruants, etc.).


Il atteint son paroxysme chez les hirondelles et les √©tourneaux, qui constituent des dortoirs r√©unissant des milliers d'individus (jusqu'√† 50 000 chez les √©tourneaux). Chez les premi√®res, les plus gros effectifs sont atteints en septembre et chez les seconds, en octobre. Les roseli√®res en eau sont privil√©gi√©es pour les sites de dortoirs, en raison de la grande s√©curit√© qu'elles offrent.

Pour la même raison, les étourneaux jettent aussi leur dévolu sur les parcs et avenues boisées des zones urbaines. Toutefois, aucun de ces lieux n'est entièrement protégé des prédateurs aériens que sont les faucons, autours et éperviers. Ceux-ci s'avèrent immanquablement attirés par de telles concentrations de proies.

La plupart des grandes roseli√®res des bords du Rhin et des Rieds d'Alsace abritent un dortoir d'hirondelles ou d'√©tourneaux. De m√™me, chaque  ville d'une certaine importance compte son ou ses dortoirs d'√©tourneaux.