Les phénomènes remarquables à observer


…Retour au calendrier

Premiers passages migratoires
Saison : ETE Activit√© maximale du 1er ao√Ľt au 20 septembre

 

Cliquez sur les photos pour visualiser les fiches des oiseaux

Milan noir


Martinet noir


Bondrée apivore


Balbuzard pêcheur


Hu√ģtrier pie

La migration post-nuptiale débute dès la mi-juillet. C'est dans la seconde quinzaine de ce mois que s'observent les premiers groupes de milans noirs en vol vers le sud-ouest et des bandes de martinets noirs de passage capturant des insectes en vol au-dessus des grands plans d'eau.

Alors que les observations de ces deux esp√®ces diminuent progressivement courant ao√Ľt, les passages de bondr√©es apivores et de balbuzards p√™cheurs s'intensifient pour culminer √† la fin du mois ou au d√©but de septembre.

La premi√®re esp√®ce migre en groupes et utilise fr√©quemment les thermiques pour prendre de l'altitude sans effort alors que la seconde est not√©e le long des cours d'eau ou survolant des gravi√®res, o√Ļ elle n'h√©site pas √† p√™cher.
 

L'Alsace n'est pas √† proprement parler le pays des limicoles, mais la plupart des chevaliers et b√©casseaux visibles en Europe occidentale s'observent dans la r√©gion en petit nombre. En ao√Ľt-septembre, ils fr√©quentent alors principalement les bancs de graviers et vasi√®res qui se forment parfois en aval des usines hydro√©lectriques le long du Rhin, ainsi qu'au bord des gravi√®res et plans d'eau.
Les plus chanceux pourront observer des esp√®ces rares comme l'hu√ģtrier pie, la barge rousse, le b√©casseau de Temminck ou le pluvier argent√©.

Un autre oiseau d'eau, la guifette noire, migre également en été. Des groupes de plusieurs dizaines d'individus peuvent alors être observés le long du fleuve, auxquels se mêlent parfois, comme lors de la migration de printemps, des guifettes moustacs.


Bécasseau de Temminck

Pluvier argenté

Guifette noire

Guifette moustac

Barge rousse