Les phénomènes remarquables à observer


…Retour au calendrier

Nichées tardives de canards
Saison : ETE Activit√© maximale du 15 juillet au 31 ao√Ľt

 

Cliquez sur les photos pour visualiser les fiches des oiseaux

Fuligule morillon


Fuligule milouin


Canard colvert


Canard chipeau

Le fuligule morillon s'observe principalement au bord du Rhin, mais niche √©galement autour de certains plans d'eau de la plaine d'Alsace. Les estivants observ√©s un peu partout peuvent donner une fausse image de l'abondance r√©elle de l'effectif nicheur. C'est en effet un nicheur relativement rare et c'est aussi le canard le plus tardif dans sa reproduction. Les premiers canetons ne se montrent qu'√† partir de juillet. Le pic des √©closions a lieu d√©but ao√Ľt et des jeunes non volants sont encore fr√©quemment observ√©s durant les mois de septembre et d'octobre, et m√™me jusque d√©but novembre.


Le fuligule milouin, inf√©od√© √† la bande rh√©nane, niche √©galement tardivement. Il est beaucoup plus rare que le fuligule morillon. Le nombre de familles observ√©es est maximal en juin, juillet et ao√Ľt. Les derni√®res nich√©es prennent leur envol courant septembre, exceptionnellement d√©but octobre.


Les familles de canards de surfaces (canard colvert et canard chipeau) s'observent aussi en été, mais leur reproduction a surtout lieu au printemps.