Objectifs

Le projet "Ramsar Biodiversité" fait suite au projet "Ramsar Rhinature", qui s'est déroulé entre 2016 et 2018. Il a pour objectif de développer puis de pérenniser les effectifs de 6 espèces d'animaux menacées et de leurs habitats dans la zone Ramsar du Rhin Supérieur : le vanneau huppé, la chevêche d'Athena, le râle d'eau, la sterne pierregarin, le murin de Bechstein et la rainette verte. Ces espèces sont chacune représentatives d'un biotope particulier (agricole, prairial, humide, pionnier, forestier, aquatique) et révélatrices de la bonne santé de ce milieu. Elles ont toutes été étudiées dans le cadre du projet Ramsar Rhinature.

Pour ce faire, des actions concrètes de préservation seront mises en œuvre sur l'ensemble du territoire, côté allemand et côté français, et concerneront une superficie de plus de 2900 hectares environ. Les aménagements seront réalisés par des experts des deux pays, constitués en réseau dynamique coordonné par les partenaires du projet, dans un souci de collaboration transfrontalière permanent. Ces réalisations, de par leur caractère inédit, revêtiront un caractère exemplaire et reproductible. Une communication adaptée auprès des acteurs politiques et techniques permettra de rendre publiques toutes les actions réalisées.

 

Zone d’étude

Télécharger la carteTélécharger la carteLe territoire retenu se situe dans la plaine rhénane du Rhin supérieur-Oberrhein ; il concerne l’ensemble de la Zone Ramsar, les zones humides en connexion directe avec cette zone (Natura 2000), ainsi que la plaine du Rhin, aussi bien du côté français qu’allemand et s'étend sur 8750km2.

Rappelons que la Convention sur les zones humides (dite "Convention de Ramsar") est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l'action nationale et à la coopération internationale en matière de conservation et d'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Adoptée en 1971 à Ramsar, en Iran, elle est entrée en vigueur en 1975. C'est le seul traité mondial de l'environnement qui porte sur un écosystème particulier.
La Convention a, en 2015, 169 Parties contractantes (dont la France, qui a ratifié ce texte en 1986) qui ont inscrit 1755 zones humides, pour une superficie totale de 215 millions d'hectares, sur la Liste de Ramsar des zones humides d'importance internationale.

 

 

Les espèces concernées

 

Cliquer sur les images pour accéder aux fiches techniques de l'espèce.

 

 

 

Les partenaires techniques du projet

1 Institut für Landschaftsökologie und Naturschutz im NABU Baden-Würtemberg

2 Naturschutzbung Baden-Würtemberg

3 Groupe d'étude et de protection des mammifères d'Alsce

4 Groupe d'étude et de protection des amphibiens

 

 

Les partenaires associés

 Le Schweitzer Vogelschultz et les NABU Rheinland-Pflatz et Rastatt sont associés techniquement au projet  

Les partenaires financiers

Le projet RAMSAR Rhinature est soutenu à 50% par l’Union Européenne et de plusieurs autres partenaires publics et privé. Le budget total du projet pour les deux pays sur les 3 ans est de 1 219 783 €.

Europe

Fonds européen de développement régional (FEDER),
programme INTERREG 
   

France

Financeurs publics

  • Région Grand Est
  • DREAL (Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) Grand Est
  • AERM (Agence de l’Eau Rhin-Meuse)

Financeurs privés 

  • Les Jardins de Gaïa
  • EDF (Electricité de France)

Allemagne

Financeurs publics

  • Regierungspräsidium Freiburg
  • Regierungspräsidium Karlsruhe
  • Commune de Lauf