Les poteaux métalliques creux utilisés par France Télécom depuis bientôt trente ans sont des pièges mortels pour les espèces cavernicoles. Des dizaines de milliers de mésanges, de chouettes, d’écureuils ou de loirs ont fini leurs jours piégés dans leur nouveau nid, incapables d’en ressortir.

Suite aux interventions de la LPO et d'autres associations dès le début des années 1980, France Télécom a décidé de poser des capuchons protecteurs en plastique sur le haut des poteaux, d'enterrer si possible les lignes nouvelles ou d'utiliser des poteaux en bois.

 

Poteau téléphonique creux protégé - Photo Christian BraunPoteau téléphonique creux protégé - Photo Christian BraunGrâce à l’insistance de la LPO, une part importante du réseau alsacien a été réaménagée, la plupart du temps grâce à l’intervention de nombreux bénévoles qui ont signalé les zones non « obstruées ».

Le problème n’est cependant pas réglé en raison de la faible durée de vie des capuchons posés. On estime ainsi qu’en Alsace, qui fait pourtant figure d’exemple parmi les régions françaises, 30 à 80 % des poteaux qui avaient été équipés étaient de nouveau dépourvus de toute protection en 2005. 

La situation est encore plus préoccupante dans les autres régions, et la LPO France a de nouveau interpellé France Télécom. Les négociations ont finalement abouti, puisque des conventions ont été signées avec plusieurs associations régionales en France, par lesquelles l'entreprise s'engage à obturer les poteaux défaillants dans un délai bien défini (entre 6 et 8 ans). C'est le cas en Alsace, où le partenariat entre France Telecom et la LPO Alsace a été officialisé le 22 octobre 2007.

La LPO Alsace et son réseau de bénévoles continuent donc de signaler les poteaux non obturés et à prévenir France Télécom systématiquement. Un travail de longue haleine qui, espérons-le, aboutira à la disparition définitive de ces pièges à animaux d'ici 2015, avec l’installation d’obturateurs ayant une durée de vie suffisante.

 


 

Suivi des poteaux téléphoniques creux

33 500 poteaux téléphoniques sont répartis en Alsace. Parmi eux, certains sont sans protection, un grand nombre a été provisoirement neutralisé par un obturateur en plastique (durée de vie limitée), et un petit nombre a été protégé par un obturateur métallique, durable. Celui-ci a, soit été ajouté manuellement (comme pour les obturateurs en plastique), soit été posé en usine.

Enfin, une nouvelle génération de poteaux, également façonnée en usine de manière à éviter le piégeage des animaux, sera utilisée pour la pose de tout nouveau poteau.

Voici comment les reconnaître :


Poteau non obturé.

Poteau fermé (provisoirement)
par un obturateur en plastique.

Reconnaissable grâce aux deux languettes noires.

Poteau ayant perdu son obturateur en plastique.

Poteau fermé par un
obturateur métallique.

Reconnaissable aux deux languettes argentées.
 
Poteau métallique serti en usine.
 
Poteau obturé en usine (nouvelle génération).

 


La convention signée en octobre 2007 entre la LPO Alsace et France Télécom étant basée sur un échange d’informations entre les deux structures, il est utile de repérer et de signaler tout poteau non obturé ou obturé par un couvercle non pérenne.

Comment faire pour signaler les poteaux non obturés ou mal obturés ?

Deux zones prioritaires doivent faire l'objet d'une vigilance soutenue :

  • les secteurs déjà traités par France Télécom, sur lesquels aucun poteau dangereux ne doit subsister (en vert sur la carte ci-dessous)

  • les secteurs identifiés comme étant particulièrement sensibles en raison de la présence importante de l'avifaune (forêt, bosquets,...)

 

Dans ces deux secteurs, regardez s’il y a des poteaux creux (par opposition aux poteaux en bois) et, le cas échéant, l’état de ces poteaux : non obturé, obturateur plastique, obturateur métallique, pré-obturé en usine.

Dans les deux premier cas (poteau non obturé ou obturateur plastique), notez l’emplacement de ces poteaux, leur environnement et si possible leur numéro d’identification (inscrit en haut de la plaque bleue).

 

 

Transmettez ces informations à la LPO Alsace, qui en fera part régulièrement à France Télécom. Si l'entreprise ne peut faire les travaux immédiatement, elle intégrera les données dans son planning d'intervention. En 2013, l'ensemble de la Lorraine a été contrôlée et 99% des poteaux ont été obturés (marge d'erreur incluse). Au regard de l'avancement des travaux, l’ensemble du parc alsacien devrait être mis en conformité fin 2015, conformément à la convention.

 

Avancement des travaux d'obturation

 

En rose : zone non traitée
En vert : zone traitée
En bleu : zone prévisionnelle de travaux

 

La situation au 30 juin 2013La situation au 30 juin 2013 Situation au 29 janvier 2014Situation au 29 janvier 2014

 

 Votre contact LPO Alsace :

 Christian Braun
Directeur de la LPO Alsace
Tél. : 03 88 22 07 35
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.