Groupe Chevêche 68 - groupe Chevêche 67

 Le groupe Chevêche 68

Le groupe Chevêche 68 est né de la volonté de préservation des prés-vergers qui étaient jadis typiques du paysage rural alsacien.

Plantation d’arbres fruitiers haute-tige – Photo Georges HerzogPlantation d’arbres fruitiers haute-tige – Photo Georges Herzog

Mises à mal par les remembrements, par l’intensification des cultures céréalières au détriment de l’élevage et par la pression immobilière, ces ceintures vertes se réduisaient peu à peu entraînant une perte de biodiversité importante.

Ainsi, la chevêche d’Athéna, oiseau emblématique de ces milieux, avait quasi disparu de nos campagnes.

D’autres espèces comme le rougequeue à front blanc, le torcol fourmilier et le moineau friquet avaient fortement régressé.

 

 Encouragés et aidés par les voisins suisses et allemands, quelques bénévoles ont entrepris la pose de nichoirs pour la petite chouette aux yeux d’or avec l’accord des propriétaires de vergers. A ceux-ci, il est demandé de garder les vieux arbres fruitiers haute-tige qui présentent des cavités favorables aux espèces cavernicoles. En compensation, de nouveaux arbres leur sont proposés pour régénérer les vergers. Pour plus d'informations sur les vergers haute-tige, consulter la rubrique "Corridors écologiques et micro-habitats".

 

 

Pose d’un nichoir à chevêche – Photo José ScherrerPose d’un nichoir à chevêche – Photo José ScherrerLe groupe Chevêche 68, composé d'une trentaine de membres, est animé par 10 responsables de secteurs. Lors des journées de travail, une dizaine de bénévoles supplémentaires s'associent généralement aux activités.

Le groupe intervient sur le territoire du Haut-Rhin, en plaine et sur les collines sous-vosgiennes, notamment le Sundgau, le Ried brun à l'est de Colmar, les environs nord et sud de Mulhouse.

 

Chaque membre est responsable des nichoirs posés sur un secteur regroupant de 1 à 10 villages, selon ses possibilités. Il s’agit d’en faire le suivi par 3 visites annuelles environ : en mai pour vérifier s’ils sont occupés, en juin pour confirmer la présence et éventuellement baguer les jeunes oiseaux et en fin d’été pour le nettoyage. Parfois des réparations et permutations sont nécessaires.

 

  Fabrication d’un nichoir à chevêche – Photo José ScherrerFabrication d’un nichoir à chevêche – Photo José ScherrerSi les réunions plénières sont rares, de nombreuses actions de terrain rassemblent les membres du groupe dans une ambiance très conviviale :

 

  • des actions de recensement des chevêches dans les villages
  • des temps de formation à la détermination et à l’observation des oiseaux ainsi qu’à la pose de nichoirs,
  • des journées trinationales de  plantation et d’entretien de prés-vergers,
  • une journée de travail « nichoirs » annuelle,
  • la tenue de stands d’information lors d’expositions,
  • des conférences et projections,
  • la participation à la « Nuit de la Chouette ».

 

 

 Les domaines sont si variés que chacun peut trouver comment mettre ses compétences au service de cette action de protection.

 

Alors n’hésitez pas à rejoindre le groupe ! Nous recherchons en particulier des personnes habitant le centre du Haut-Rhin pour venir renforcer l'équipe.


Pour tout renseignement complémentaire, contactez :

Bertrand Scaar
Coordinateur
Tél. : 03 89 67 28 51
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



 Le groupe Chevêche 67

Formation des membres du groupe 67 à la pose des nichoirs - Photo Jean-Marc BronnerFormation des membres du groupe 67 à la pose des nichoirs - Photo Jean-Marc BronnerDes actions pour la chevêche sont menées également de longue date dans le Bas-Rhin, soit dans le cadre d'opérations de recensements ponctuels, soit à l'initiative indivuelle d'ornithologues faisant des recensements et/ou des poses de nichoirs, et transmettant leurs données à notre association.

 

Fin 2011, la LPO  a signé une convention sur trois ans avec les communautés de communes du Rhin (Rhinau) et de Benfeld et environs, dans le cadre de leur opération "Vergers Solidaires". Durant cette période, la LPO mène, avec l'aide des ComCom des actions de sensibilisation dans les écoles et à l'attention du grand public.

 

 

Un volet biodiversité liée aux arbres fruitiers hautes-tiges a également été mis en place : les deux principales actions sont le suivi de la population de chevêches d’Athéna sur le territoire des communautés de communes et la pose de nichoirs dans les vergers afin de palier les manques de cavités naturelles.

A cette occasion a été constitué un groupe de bénévoles de la LPO, le "groupe Chevêche 67", qui prend en charge ces opérations sur le terrain. Le recensement mené au début du printemps 2012 a permis de comptabiliser 19 à 22 territoires occupés par la chevêche sur l'ensemble des deux ComCom. Plusieurs nouveaux sites occupés par l'espèce ont ainsi été découverts.

La phase de pose des nichoirs débute à l’automne 2012 : si vous souhaitez y participer n’hésitez pas à nous contacter.

 

Jean-Marc Bronner
Coordinateur
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.