Réalisable grâce au soutien de partenaires publics et privés, le programme de mise en place de « corridors écologiques et de micro-habitats » a pu voir le jour au sein de plusieurs exploitations agricoles et de deux communes. C’est celle de Muttersholtz qui a été choisie, à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue le 18 mai, pour montrer à ces partenaires les aménagements écologiques qui peuvent être effectués pour améliorer la trame verte et bleue d’une zone géographique. 


 

Dans le cadre du partenariat de la ville d'Illkirch avec la LPO Alsace, une soirée « Médiation faune sauvage » est proposée le 20 mai prochain à 20h à l’Illiade. Un diaporama sera suivi d'un débat et surtout d'un échange sur les attitudes à adopter face à la présence de la petite faune sauvage en ville. Venez nombreux !


A Griesheim-près-Molsheim, une petite caméra habilement installée au cœur d’un nichoir adapté permet de suivre la vie intime d’un couple d’effraies des clochers. De leur installation dans le nichoir à la ponte des œufs en passant par les repas ou la toilette, quelques mini-films permettent d’en apprendre beaucoup sur la vie de l’espèce… 

 


Au détour d’un chemin, dans la forêt ou au fond de son jardin, il est possible de trouver un oisillon au sol ou un jeune mammifère isolé. Cela ne signifie pas qu’il soit abandonné et qu’il faille le récupérer ! Dans de nombreux cas, le laisser sur place revient à le laisser aux soins de ses parents, qui continuent de le nourrir jusqu’à son émancipation… Au contraire, le récupérer s’il n’est pas en danger le prive de l’éducation des adultes et donc d’un apprentissage essentiel à sa survie. Comment savoir l’attitude à adopter ?


 

La LPO Alsace et Réseau de Transport d’Electricité (RTE) ont scellé leur partenariat par le lâcher d’un faucon pèlerin, lundi 18 avril, en présence de la presse locale, à la gravière de Nordhouse. 


L’arrachage de plusieurs dizaines de mètres linéaires de haies au Parc d’Innovation d’Illkirch, qui a débuté lundi 11 avril en pleine période de reproduction de la faune, notamment de nombreuses espèces protégées, a été effectué au détriment du respect de toute réglementation en vigueur. La LPO et Alsace Nature ont immédiatement interpellé les médias et envisagent de porter plainte contre la SERS*, qui a organisé ces travaux. 


Dans le cadre de son vaste projet « Corridors écologiques et micro-habitats », la LPO a signé de nombreux partenariats pour mener à bien des renaturations d’espaces favorables à la biodiversité. Parmi ces partenariats, une convention existe avec l’association Tyflo, qui regroupe des vignerons souhaitant diminuer l’impact de leur activité sur l’environnement tout en élaborant des produits sains. 


Lorsque les beaux jours arrivent, chacun aspire Ă  profiter du renouveau de la nature et de la clĂ©mence de la mĂ©tĂ©orologie. Cette pĂ©riode correspond Ă©galement Ă  la saison des amours dans le monde animal, qui devient alors particulièrement sensible et vulnĂ©rable. Le courlis cendrĂ©, espèce très menacĂ©e en Alsace, n’échappe pas Ă  la règle. Garantir le succès de sa reproduction – et donc son devenir – suppose le respect de son habitat. Au printemps, soyez vigilants : restez sur les chemins !



Organisée tous les 2 ans par la LPO, la Nuit de la Chouette a été animée dans 12 sites différents en Alsace (9 sites dans le Bas-Rhin et 3 dans le Haut-Rhin). Des conditions météorologiques favorables ont permis à des centaines de personnes de (re)découvrir la vie des rapaces nocturnes de la région.