De part et d’autre du Rhin, la biodiversité est très semblable : mêmes espèces présentes, mêmes menaces, même pressions anthropiques. Dans les deux pays, les acteurs en charge de la protéger agissent en réalisant des suivis de population et en mettant en œuvre des mesures de protection, mais chacun de son côté. Nombreux sont pourtant les animaux, notamment les oiseaux, qui évoluent et se déplacent d’un pays à l’autre. Les suivis sont alors effectués en double tandis que les actions de préservation différent.

Afin d’échanger les connaissances, d’harmoniser les pratiques de protection et de gagner en efficacité, la LPO Alsace porte des projets transfrontaliers de protection des espèces, ciblés sur la zone Ramsar du Rhin Supérieur, avec ses homologues allemands, le NABU1 et L'ILN2. Côté Français le GEPMA3 et BUFO4 sont également associés. Ces projets sont financés par l'Union Européenne dans le cadre des programmes INTERREG et soutenus par différents partenaires.

Le premier projet, intitulé "Ramsar Rhinature"5 s'est déroulé entre 2016 et 2018. Le second se déroulera entre 2019 et 2021 et est nommé "Ramsar Biodiversité". 

 

 

Cliquer sur les images ci-dessous pour accéder aux pages souhaitées.

 

2 Institut für Landschaftsökologie und Naturschutz im NABU Baden-Würtemberg

3 Groupe d'Etudes et de Protection des Mammifères d'Alsace

4 Association d'étude et de protection des amphibiens

5 Traité intergouvernemental qui sert de cadre à l'action nationale et à la coopération internationale en matière de conservation et d'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.