Actualités


Retrouvez dans cette rubrique toutes les actualités parues en page d'accueil depuis 2020. Pour les actualités antérieures à 2020, consulter les archives.

Tout le monde connaît le hérisson d’Europe, seul mammifère de France à être couvert de piquants. Depuis quelques semaines, il n’est pas rare de le voir déambuler à la tombée de la nuit. C’est normal, ce mangeur de limaces sort progressivement d’hibernation ! Oui mais voilà, notre ami le hérisson va mal… Qu’est ce qui ne va pas ? De nombreuses menaces pèsent sur ce petit mammifère, menaçant sa survie. Ensemble, venons en aide à cette espèce nocturne emblématique de nos jardins qui est aujourd’hui en danger.

En effet, dès le mois de mars on peut déjà observer le retour de quelques mâles de fauvettes à tête noire fouillant le lierre à la recherche des baies. Puis en attendant le retour des femelles, les mâles prennent progressivement possession de leur territoire en chantant activement et en chassant avec vigueur tout intrus de leur espèce.

Terriers bouchés, individus capturés et déplacés... Les blaireaux font régulièrement les frais des propriétaires de jardins ou de parcelles agricoles, agacés par la présence de terriers. La LPO Alsace travaille depuis longtemps pour améliorer la cohabitation entre blaireaux et humains, mais face à une situation inédite, elle souhaite développer une méthode de protection novatrice et exemplaire. Pour ce faire, elle lance une campagne d'appels à dons, pour l'aider dans cette expérience unique. Soutenez notre initiative, faites un geste : nous comptons sur vous !

 

 

Les mesures actuelles pour lutter contre la propagation du virus nous invitent au confinement. Alors pourquoi ne pas profiter de cette situation pour relever le défi « Confinés mais aux aguets ! ». Le défi n’est pas compliqué : chaque jour (durant la période de confinement) consacrez 10min à l’observation et au comptage des oiseaux de votre jardin.

Démarré en octobre 2019, le nouveau centre de soins est dans la phase de finition des travaux ! Ces derniers devaient s’achever fin mai, mais la période de sécurité sanitaire a décalé l’ensemble du chantier de deux mois…