Actualités


Retrouvez dans cette rubrique toutes les actualités parues en page d'accueil depuis 2009. Pour les actualités antérieures à 2009, consulter les archives.

Le préfet du Haut-Rhin a signé le 19 août dernier un arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB), dénommé "Zone de protection de biotope du Louschbach" sur la commune du Bonhomme (68). Ce nouveau site protégé (251,4 ha) doit assurer la conservation des espèces d'oiseaux menacées présentes. Etonamment, son périmètre ne concerne pas le site qui a fait l'objet des controverses quant à l'implantation des éoliennes... bien que la mise en place de l'arrêté confirme bien la valeur écologique du secteur !...

 

Adhérer à la charte Refuges LPO, c'est s'engager pour favoriser la nature, à de multiples échelles : du balcon à l'ensemble des espaces verts de sa commune, en passant par les jardins, les parcs, etc. Chacun peut contribuer, à son niveau, à préserver la biodiversité, voire à la favoriser. Aujourd'hui, le programme des Refuges LPO affiche 586 membres, qui bénéficient de multiples conseils et astuces, pour une surface globale de 265,28 ha. Vous aussi, rejoignez le réseau !

 

L'intérêt du plan d'eau de Plobsheim pour l'avifaune n'est plus à démontrer : ce site majeur peut accueillir jusqu'à 20 000 oiseaux en hivernage ; il revêt également une grande importance pour la reproduction de plusieurs espèces, et constitue une étape indispensable à d'innombrables oiseaux lors de leurs passages migratoires. Il bénéficie à ce titre d'un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB), qui vient d’être modifié.

Comme chaque année, la LPO Alsace participe au salon biologique de BiObernai (67), qui aura lieu les 16, 17 et 18 septembre prochains. Plus de 220 exposants, des animations extérieures, des conférences, des ateliers pour enfants, de la petite restauration, un pavillon zen, un espace pour causer ... le tout sur le thème de l'éco-mobilité. Venez nombreux (cette année, entrée gratuite les matins) !

La plaine agricole de la Hardt (68) abrite une espèce très sensible : l'oedicnème criard. Ce dernier a fait l'objet de nombreux inventaires, suivis, et préconisations de mesures de protection. Le Préfet du Haut-Rhin vient de valider le plan de gestion permettant de mettre en oeuvre ces mesures : une nouvelle que la LPO Alsace accueille avec enthousiasme, en espérant que ces actions pourront démarrer rapidement.